Action de grâce, eucharistie

Remerciements chaleureux et euphorique
L'action de grâce épistolaire était, dans l'Antiquité, une formule de politesse habituelle au début des lettres. Par extension, c'est devenu un préliminaire, notamment aux repas, sorte de merci anticipé à Dieu. Le grec eukharistia (reconnaissance) remplace, dans le NT, la bénédiction de l'AT, mais c'est là, en vérité, plus qu'un changement de formule : la bénédiction est une prérogative de Dieu que l'homme peut éventuellement prononcer en son nom ; mais l'homme doit répondre par la reconnaissance à la bénédiction qu'il a reçue. L'action de grâce par excellence, celle de Jésus lors de la dernière Cène, a gardé son nom grec d'eucharistie. 
AT - livre des Macchabées, livre 1, verset 11


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire