Alléluia

Formule d'exultation, cri de joie
En hébreu : louez Yah (Yahvé). Intégré au départ dans un contexte syntaxique, il est très vite ressenti comme une formule rituelle : dans les Psaumes, il clôt et introduit un chant de louange. Les Septante et la Vulgate, dans ce cas, ne le traduisent pas, mais le transcrivent en grec et en latin : il s'agit donc bien, pour eux, d'un usage liturgique établi. Pour les chrétiens, l'alléluia est plus spécifiquement lié à la liturgie pascale et traduit la joie des fidèles à la résurrection du Sauveur. 
AT - Psaumes, livre 104, verset 35


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire